Le Monde de Bruno BICHARA

Un monde où la BD et les Arts Graphiques en général sont à l’honneur!
Subscribe

Télétravail

novembre 25, 2008 Publié par : Bruno Bichara Catégorie: Actualité, Télétravail

Dans le cadre de mes activités « boulot », je suis très impliqué pour promouvoir et mettre en pratique le télétravail (mode de travail très pratiqué dans le monde de la création graphique, nettement moins dans le monde industriel). Ce mode de travail peut réduire de manière très conséquente l’empreinte carbone des entreprises.

Il semble que l’Etat veut prendre le sujet en main, et du coup, j’ai été interviewé par 2 journalistes sur les expériences menées dans mon entreprise.

Vous trouverez les articles en cliquent sur les liens ci-dessous :

Article Télétravail La Croix

Article Télétravail Actuel-CE

Vous pouvez aussi consulter l’article et le commentaire que j’ai laissé sur le blog ci-après.
Article Blog QETC

La vérité sur les chiffres économiques

février 18, 2008 Publié par : Bruno Bichara Catégorie: Culture

Voici un lien vers un article du Monde Diplomatique très pertinent… Qui ouvre les yeux sur la réalité des chiffres économiques…

En résumé, un seul chiffre à retenir 9,3%… Pour lire l’article complet, c’est par là

article1.jpg

Tags:

Ecologie et Economie (et inversement)

février 04, 2008 Publié par : Bruno Bichara Catégorie: Actualité

Je suis outré!

Il y a quelque temps, je lisais un article qui disait en substance que le dérêglement climatique était source de « croissance économique ». En effet,  dans la plupart des cas, les grosses catastrophes climatiques imposent la reconstruction immédiate des infrastructures dévastées, autant de marchés supplémentaires (et sources de profits considérables ) pour un large panel d’entreprises.

Je me rappelle qu’à l’époque, j’avais été choqué par cette conséquence « perverse » de notre économie :  en gros, plus on pollue, plus notre économie s’en porte bien… Un système « clos » en quelque sorte. Je n’osais pas imaginer que nos « hauts responsables » pouvaient accepter cet état de fait.

Et bien si! Cf. ci-dessous l’extrait du journal économique du Monde de ce jour :

CHINE

La facture directe des tempêtes de neige et de pluie givrantes, qui se sont abattues sur une grande moitié sud du pays fin janvier, a été estimée officiellement à quelque 7,5 mds de dollars pour le premier mois de l’année. « Les désastres naturels entraînent normalement une activité économique qui répare les dégâts », a souligné lundi le chef du bureau Chine de la Banque mondiale, David Dollar. La Banque mondiale a revu à la baisse, lundi, de 1,2 point de pourcentage ses prévisions de croissance de l’économie chinoise en 2008, qui « devrait être affectée par un ralentissement mondial ». La BM projette « une croissance solide, de 9,6 % ».

Je trouve les propos de ce Mr D. DOLLAR (qui porte bien son nom, dans le mauvais sens du terme) extrèment outranciers!

Comment un tel responsable (qui j’ose imaginer, a fait de très belles études et représente donc « la crème » de l’intelligentsia mondiale)  peut se permettre tenir de tels propos sans se poser un minimum de questions sur leurs causes, leurs portés et leurs conséquences.

Parfois je me dis que l’homme est vraiment bête!

PS : vous pouvez à nouveau laisser des commentaires : grâce à mon nouveau blog WordPress, je n’ai plus de spam!!

Une autre vue des choses…

novembre 06, 2006 Publié par : Bruno Bichara Catégorie: Actualité

Je vous recommande très fortement la lecture de cet article de WWF.

Cette étude très pertinente analyse l’hégémonie des indicateurs économiques actuels qui forcent nos sociétés à suivre des chemins de développement complètement incohérents.
Elle a aussi le mérite de mesurer concrètement et objectivement cette incohérence, et propose de nouveaux indicateurs qui permettraient à nos sociétés de se développer de manière plus rationnelle.

Bref, un régal de lecture (13 pages…)… C’est par là.

Pour la mise en bouche, voici les premières lignes.

 »L’effet Kobe, vous connaissez ?

Imaginez une seconde : un gigantesque tremblement de terre faisant plus de 5.000 victimes, 33.000 blessés, des dégâts matériels colossaux qui se chiffrent à plus de 100 milliards d’euros, une ville entière saccagée, mise à sang et à feu en seulement quelques instants… Si vous et moi devions qualifier un tel phénomène, nous aurions probablement bien du mal à trouver les mots justes. Nous parlerions d’une terrible catastrophe naturelle, nous évoquerions un drame au bilan incommensurable, aux conséquences désastreuses, aux pertes inouïes… Et pourtant, en agissant ainsi, il se pourrait bien que vous et moi ayions tout à fait tort. Car avec ses dizaines de kilomètres de voirie et d’infrastructures à reconstruire, ses centaines de réseaux d’eau à remonter, ses milliers de kilomètres de réseaux électriques à réparer, ses dizaines de milliers de logements à rebâtir ou restaurer… tout compte fait, il se pourrait bien que le tremblement de terre de Kobe ait plutôt été une bonne affaire pour l’économie nationale japonaise ! Un véritable dopant pour la croissance économique, un stimulant inespéré ! Bref : une aubaine. L’effet Kobe, c’est précisément cela : constater que les événements les plus destructeurs peuvent paradoxalement apparaître comme positifs pour la croissance économique. »

Tags:

Le très honorable Mr Gallois!

août 30, 2006 Publié par : Bruno Bichara Catégorie: Actualité

Voici un article du magazine Capital du 01/09/2006.

J’ai été tellement étonné par son contenu, que je vous en fait aussi profiter. Monsieur Gallois, je vous tire mon chapeau!!! Vous incarnez des valeurs que je croyais complètement absentes dans le milieu que vous cotoyez!

Tags: